déc 092010

Jean-Luc Poivret  & AtelieRnaTionalJean-Luc Poivret & AtelieRnaTional

http://www.cnap.fr/index.php?page=presentation&rep=listeAnnuaire&type=detail&idInstitution=1166&idEvenement=10376&evenement=jean-luc-poivret-la-machine-pneumatique

Dans le cadre de l’exposition COURTESY-GPU du 11.11 > 28.11.2010

déc 092010

http://jmhego.blogspot.com/

Dans le cadre de l’exposition COURTESY-GPU du 11.11 > 28.11.2010

déc 092010

AtelierNational & Paul Armand GETTE - Le Loukoum d'Alizée

Loukoum, verre, 2006

http://www.paularmandgette.com/
Avec le concours de la Galerie Porte Avion, dans le cadre de l’exposition COURTESY-GPU du 11.11 > 28.11.2010

nov 162010

Brian Mura habite Marseille et récolte en se promenant les idées, puis chez soi, à l’atelier national et ailleurs, les réalise en papier comme des livres, en sculpture comme du dessin.

Glyphesplastiques, couleurs, punaises, 2009 / 2010

Brian Mura & AtelieR naTional

Sans titre, Journaux internationaux, eau, colle, 2010

.

Aya versus Tateishi, Keiko versus Hagiwara

Au parcours d’un artiste ayant suivi un cursus scolaire succède un itinéraire bien plus périlleux, un vrai exercice de style, le passage vers le temps où il décide de ses choix et orientations. Je passerai ainsi rapidement sur l’intérêt que suscite les travaux antérieurs de ces deux ex-étudiantes fraîchement débarquées de l’école d’art d’Aix en Provence ; le dynamisme des lignes des dessins d’Aya, la façon dont elle concentre des points de force au sein de l’espace vide qu’elle s’emploie à composer ; l’étrangeté des installations de Keiko qu’elle élabore avec quelques bouts de tissu, le contraste entre formes colorés propres aux rêves d’enfant et réalités sombres d’un monde d’adulte. Plus intéressant, me semble-t-il, est le travail qu’elles ont créé au sein de l’AtelieR naTional dans le cadre de l’exposition qui leur était consacrée.

Un artiste est davantage une personne qui se questionne sur ce qu’il souhaite faire à l’avenir, qu’une personne qui caresse ses réalisations passées au point d’en être captif. Lors de l’élaboration de cette exposition, le devenir de ces deux jeunes artistes ne pouvait se suffire de projets d’antan. Aya et Keiko ont donc dû défier le rien afin d’en faire un quelque chose de bien mieux.

Pour Aya, ce fut avec ses pinceaux, dans la cour, à même le mur, à tracer un trait, un autre, à arrondir une ligne pour en faire une forme dynamique suggérant un mouvement plutôt qu’un contour net et réaliste, à se servir des aspérités pour donner relief à son dessin, à imaginer une mise en espace en se servant des angles, de ce que lui offrait cette surface faite d’aspérités. Le paysage d’Aya rappelle les fonds d’estampes japonaises, sauf que rien ne s’y pose, pas de samouraï, ni même de carpe koï, juste une humeur, une peinture de l’âme tracée par le mouvement du pinceau.

Pour Keiko, ce fut avec son dès à coudre, ses ficelles, ses choix de tissus que peut-être elle étala lors de la confection de ses marionnettes comme un peintre étale ses couleurs avant de les assembler, de composer, d’élaborer en fonction des hasards rencontrés au fil de son aiguille. Aiguilles qui piquèrent peu à peu la matérialisation de cinq monstres tragi comique, croisement de créatures  imaginaires japonaises, les Yôkai, et de pantins fantasmagoriques rappelant un Muppet show angoissant. Angoisse que Keiko a renforcée in situ en pendant ses marionnettes au plafond afin de les faire vibrer un peu plus entre le jeu et la mort.

Le pire ennemi d’un artiste dans l’élaboration de son travail serait de se suffire d’un résultat atteint sans voir qu’au cœur de cet état se cache des bribes d’autres pistes à emprunter. Avancer, toujours, commencer, rajouter, extraire, recommencer, ne jamais s’endormir sur ses lauriers, mais juste fermer les yeux afin de rêver et d’incliner la tête vers d’autres destinations, c’est ce qu’on fait Aya et Keiko, leur prochain rêve n’en sera que plus prometteur.

Franck Lesbros

Exposition jusqu’au 6 novembre 2010 – ouverture le samedi de 14h à 18h et sur RDV
Photos, vidéo et performance de l’exposition

oct 232010

Aya Tateishi & AtelieRnaTional

Sans Titre, Techniques mixtes, 2010, AtelieRnaTional (voir sur Facebook)

Aya Tateishi & AtelieRnaTional

Bienvenue, fusain et encres, 220*370 cm, 2010 et C’est ce, encres,289*221 cm, 2010

Performance sonore sur Facebook
Site de l’école des beaux arts d’aix
D‘autres photos de l’exposition sur facebook

oct 232010

Cadeaux , Tissus, bois fils, 2010

Sans titre (2008),  La forêt où naissent les étoiles (2007) et Marionnettiste (2010)

http://keikohagiwara.com/
http://www.noinoinoi-keiko.blogspot.com/
http://noinoinoi-bis.blogspot.com/
D’autres photos de l’exposition sur facebook

oct 102010

Ateliernational scénographie eol

.

Scénographie dans le cadre des Ouvertures d’Ateliers d’Artistes.

Conception : EOL / jeanfrançois ragaru & vincent delaroque
Réalisation : AtelieR naTional

Plus d’image sur Facebook

http://www.espaceobjetlumiere.com

sept 202010

Franck Lesbros, Crimorama, AtelieRnaTional, 2010

Autres photos sur Facebook

Crédits photo : Vincent Delaroque



Crimorama, 2010
In girum imus nocte, 2010
Le peintre et son modèle (The painter and his model), 2010
Honeymoon but wicked, 2010
Fairylectricity, 2010
Le Procès Ivre (The Drunken Trial), 2009
Even puppets can kill (Même les marionettes peuvent tuer), 2009
Tarring & Feathering (Du goudron et des plumes), 2009
Jour Blanc (White Day), 2009
To come or not to come (Venir ou pas), 2009
La Grande Evasion (The Great Escape), 2009
Les bons du trésor (Treasury bonds), 2008
Liberté (Liberty), 2008
Egalité (Equality), 2008
Fraternité (Brotherhood), 2008
Jour de fête (Big Day), 2007
La Scène (The Scene), 2003

www.francklesbros.com

Plaquette information PDF